La composition de la peau des bébés

Pendant la grossesse, le bébé est entouré par le liquide amniotique qui est isotonique et stérile. A la naissance, le bébé est protégé par une substance protectrice grasse, qui recouvre sa peau, et le protège de l’environnement extérieur. Cette protection disparaît quelques jours après l’accouchement et la peau du bébé devient alors plus sèche.

La peau est composée de différentes couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. La couche la plus superficielle est l’épiderme, c’est une couche qui fait interface entre le milieu extérieur et le milieu intérieur. En dessous se trouve le derme qui est la couche nutritive permettant la régulation de la température et la lutte contre l’infection et les agressions de la peau.

L’hypoderme est dans la zone de transition entre la peau et le milieu intérieur qui est un milieu stérile.

Ces couches de cellules sont toutes présentes chez l’enfant mais elles sont moins développées que chez l’adulte. Certaines cellules ou glandes sont encore immatures au niveau de leur peau. La peau du bébé est très fine et perméable. C’est une peau qui est plus pauvre en micro-organismes et qui peut donc moins bien se défendre contre les agressions du milieu extérieur. Elle laisse passer plus facilement les substances chimiques ou micro-organismes néfastes à l’intérieur de l’organisme.

Les fonctions de la peau

La peau est un organe important qui a différentes fonctions

  • Elle sert principalement de barrière protectrice contre les agressions extérieures (agents chimiques, UV, micro-organismes), c’est un organe immunitaire essentiel.
  • La peau est nécessaire à la régulation de la température corporelle.
  • Elle a aussi une fonction sécrétoire grâce aux glandes sébacées et sudoripares qui assurent l’intégrité du milieu intérieur de l’organisme.
  • La peau a, grâce à ses différents récepteurs nerveux, une fonction sensorielle très importante , répondant à différents stimuli comme la chaleur, le froid, la douleur et bien sûr le toucher.

Les problèmes de peau chez les nourissons

Du fait de son état peu développé, certaines de ces fonctions ne sont pas fonctionnelles chez l’enfant mais vont le devenir au fur et à mesure de sa croissance. Certains problèmes de peau sont alors fréquents chez le bébé, notamment :

- Irritations de la peau : Lorsque le film protecteur qui entoure le bébé à sa naissance disparait, sa peau devient plus sèche et plus fragile. Il est dont primordial de nourrir la peau du bébé avec une crème hydratante protectrice adaptée à sa peau.

- Rougeurs du siège : Au niveau des fesses la peau du bébé est sensible. Le contact des couches, des selles et de l’urine au niveau de la peau peut entraîner des irritations et l’apparition de rougeurs du siège. Pour le confort du bébé il est important de le changer régulièrement, d’utiliser des produits spécifiques aux bébés, de bien sécher sa peau et de l’hydrater avec des produits surgras.

- Sensibilité très importante aux UV : les mélanocytes, cellules de l’épiderme, sont très peu développés chez l’enfant. Ces cellules contiennent de la mélanine, pigments responsables de la couleur de la peau qui jouent un rôle de protection vis-à-vis des UV du soleil. Ces cellules sont très peu existantes chez le bébé c’est pourquoi il est capital de protéger son enfant du soleil. Pour cela il est conseillé d’éviter de l’exposer au soleil et de le protéger avec des vêtements et de la crème solaire destinée spécialement aux enfants.

- Croûte de lait : Il s’agit d’une production excessive de sébum qui s’agglutine avec des cellules mortes à la surface de la peau. On les retrouve surtout au niveau du cuir chevelu mais également sur d’autres parties du corps (haut du visage, nez etc). Elles ne sont en aucun cas douloureuses pour l’enfant. Il est important de les nettoyer afin qu’elles disparaissent car c’est un milieu riche pour les micro-organismes qui peuvent les coloniser très rapidement.

cms-peaudebebe-21.jpg

Comment en prendre soin ?

La peau du bébé va évoluer au cours du temps et devenir plus mature. Rassurez-vous, cela ne prend que quelques mois. Durant ce développement il faut préserver la peau et l’organisme du bébé et l’aider à se protéger de notre environnement extérieur.

Le ratio peau/poids est bien plus élevé chez le bébé que chez l’adulte. De ce fait, lorsqu’on applique un produit sur un enfant, la concentration absorbée sera bien plus importante que chez un adulte. Elle nécessite donc l’utilisation de produits spécifiques. Il faut utiliser des produits formulés à base d’ingrédients naturels, dont leur nombre est limité et dont les ingrédients allergisants sont proscrits.

La flore présente sur la peau de l’enfant est assez pauvre. Favoriser une bonne hydratation permet de maintenir une flore équilibrée et polymorphe. Il est essentiel de faire attention aux produits acides qui facilitent la prolifération de germes néfastes pour l’organisme.

Les produits élaborés à partir de l’Eau Thermale de Castéra sont justement des produits qui vont aider l’enfant à développer une flore résistante contre les agressions externes. Ils régulent la flore cutanée et sont adaptés pour un usage quotidien chez le nouveau-né et l’enfant.


Recently Viewed

No products
Top