Tout savoir sur les allergies du Printemps

Tout savoir sur les allergies du Printemps

Ca y est ! Le printemps est de retour, et avec lui toute sorte de pollen ! En France, les allergies touchent des millions de personnes (20% des enfants à partir de 9 ans et 30% des adultes !).

Cet article vous permettra de mieux comprendre le phénomène allergique qui est aujourd’hui un enjeu de santé publique majeur.

L’allergie qu'est-ce que c'est ?

L’allergie c’est une réaction anormalement forte de notre système immunitaire face à des substances de notre environnement et qui sont généralement inoffensives pour l’Homme. On parle d’hypersensibilisation de l’organisme face à une substance que l’on va appeler allergène.

Les phases de l'allergie

L’allergie se révèle en 2 phases :

  •   1ere phase : la sensibilisation

C’est le premier contact avec la substance (inhalation, contact, ingestion). En général rien ne se passe, cette phase passe inaperçue.

Mais que se passe-t-il dans notre corps ?

Lors de ce premier contact, l’allergène va être détecté par notre système immunitaire qui va en réaction produire des anticorps spécifiques de la substance (des IgE pour immunoglobuline de type E) et également développer une mémoire vis-à-vis de cet allergène.

Ces IgE vont passer dans le sang et vont se fixer sur d’autres cellules de l’immunité  situées au niveau de la peau et des muqueuses. Elles contiennent des granules pleines de substances chimiques dont l’histamine qui sera responsable des symptômes présents lors de la réaction allergique à proprement parlé.

  •    2ème phase : la réaction allergique

Elle a lieu pendant lors du deuxième contact avec l’allergène.

Que se passe-t-il alors ?

L’allergène va être capté par les IgE, activant ainsi les cellules immunitaires sur lesquelles elles sont fixées. La libération massive d’histamine qui s’en suit va provoquer une réaction inflammatoire disproportionnée provocant les symptômes de l’allergie.

Les allergies respiratoires chez l'enfant

Les principaux allergènes responsables sont :

-          Les poils d’animaux (chien, chat)

-          Les mites de poussières (acariens)

-          Les moisissures

-          Les pollens contenus dans arbres, les fleurs, les graminées (gazon)

En cette période printanière ce sont surtout les pollens que l’ont retrouve dans l’air et qui peuvent provoquer chez les enfants des réactions allergiques. Les symptômes seront ceux d’un rhume mais sans la fièvre. Si ces symptômes apparaissent à la même période on parlera de rhinite saisonnière ou plus familièrement de rhume des foins.

Les symptômes retrouvés sont :

-          Le nez qui pique et qui coule (sécrétions très liquide) + congestion

-          Larmoiements, rougeurs des yeux, démangeaisons

-          Eternuement, toux

-          Eventuellement des symptômes d’asthme

Les allergies respiratoires sont rares dans la petite enfance mais devient plus fréquente à partir des 4 ans en touchant environ 40% des enfants !

La plupart du temps la rhinite allergique est sans danger mais si vous pensez que votre enfant en souffre n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin pour établir un diagnostic et ainsi prévenir d’éventuelles complications.

Le spray nasal pour enfant CASTERA® pour nettoyer et soulager

Le printemps est arrivé, et avec lui les allergies qui vont impacter le bon fonctionnement de la muqueuse nasale. La surproduction de mucus va boucher les cavités nasales ce qui entraine des congestions et aussi des infections dues à la stagnation.

Avec le spray nasal isotonique CASTERA®, éliminez le surplus de mucus dans les fosses nasales et retrouvez une respiration agréable ! L’association unique des propriétés de l’Eau thermale de Castéra avec l’eau de mer à une concentration isotonique respecte parfaitement la physiologie de l’enfant et est idéale pour les muqueuses sensibles de toute la famille !

Nos conseils d'utilisation tout en douceur

Allongez votre enfant  sur le côté et veillez impérativement à maintenir sa tête. Placez délicatement l’embout du spray nasal à l’entrée de la narine et réalisez une pulvérisation. Veillez à ce que le nourrisson ait la bouche fermée pour optimiser la descente des sécrétions nasales par l’autre narine. Une fois que votre enfant a dégluti correctement, essuyez son nez avec un mouchoir ou un coton propre (moins irritant).

Nettoyez l’embout du spray à l’eau et effectuez le même geste pour l’autre narine.

Si l’encombrement des fosses nasales de votre enfant est trop important, vous pouvez en plus du spray nasal utiliser un mouche-bébé, ou encore une poire nasale pour retirer le reste de mucus. Évitez tout de même leur usage au quotidien car cela peut entraîner des irritations.

Publié le 14/04/2017 0 592

Qu'en pensez vous ? Donnez nous votre avisRépondre à ce commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Archives

Derniers commentaires

Pas de commentaires

Recently Viewed

No products
Top